Environnement

L’association s’est donnée comme but la défense du cadre de vie, donc de l’environnement au sens large. Par commodité, elle a organisé son activité selon deux grands thèmes :

 > Tout ce qui traite plutôt de l’infrastructure que l’on traite à la rubrique Urbanisme et qu’on ne reprend pas ici

Dans la rubrique, ce qui touche aux autres éléments de base de la vie dans son ensemble, est traité dans notre atelier Environnement, ci-dessous.

La protection du cadre de vie comporte d’autres points comme la publicité, l’affichage, ou les marchés ; l’association s’y intéresse, elle est parfois invitée dans les commissions qui traitent ces sujets ; mais pour l’instant elle n’a pas développé d’actions particulières.

La protection des consommateurs est un sujet d’environnement, au sens large. Des associations bien représentées à Massy s’y emploient.

ATTAC Nord Essonne : http://www.local.attac.org

UFC Que Choisir : http://www.ufcquechoisir91nord.free.fr

On ne peut pas ignorer dans cette rubrique une démarche importante de la Ville de Massy, l’élaboration d’un Agenda 21.  Démarche dans laquelle l’association s’est largement impliquée.

Les explications dans tous ces domaines font apparaître un vocabulaire de spécialistes, parfois un jargon et des acronymes. Pour tenter de s’en affranchir, on vous propose enfin un glossaire.

Comment s’est façonné l’environnement de Massy ?

Le village qui au début du vingtième siècle restait à vocation rurale ressemblait à beaucoup de villages de France. La proximité de la capitale assurait un débouché pour les produits maraîchers. Les habitants tiraient parti de tout et produisaient peu de déchets. La faible mécanisation soulageait les efforts physiques sans être une réelle source de nuisances. Ce qui ne retournait pas à la terre sous forme de compost était brûlé. L’environnement supportait fort bien tout cela et n’était pas un sujet de préoccupation.

Puis des évolutions modernes se sont  imposées :

Le transport ferroviaire. La voie de chemin de fer, une des premières en France, allait faire de Massy un nœud ferroviaire, qui a évolué (Métro, SNCF, RER, TGV). C’est un élément envié de développement économique, mais qui a ses contreparties, notamment une emprise importante, qui complique les déplacements locaux par les autres moyens.

Les transports aériens. L’aéroport d’Orly, créé dans les années 1920 a pris une envergure internationale.

Le trafic routier. Le développement encouragé de la voiture individuelle et celui du transport routier par camions ont conduit à une expansion du réseau routier. De l’embranchement de la nationale 20 vers Chartres qui constituait l’axe principal de Massy, on est passé à un réseau dense, et très fréquenté, mais pas vraiment adapté aux déplacements de proximité.

Le développement de la population. Le besoin urgent en logements des années 1960, accentué par la fin de l’aventure coloniale, a conduit à l’implantation d’immeubles pour recevoir 15000 personnes sur des champs qui sont devenus depuis le quartier Massy-Opéra. Anciens massicois et nouveaux venus ont dû s’habituer à vivre ensemble dans un nouvel environnement en même temps que s’imposait à eux un nouveau mode de vie, la société de consommation.

Le développement industriel et économique. Il était logique d’accompagner le développement démographique en créant des emplois, donc en implantant des activités. Diverses industries se sont implantées aux Champs Ronds puis à la Bonde.

 

Ce développement spectaculaire n’a pas été conduit avec méthode ni dans une perspective à long terme, mais par à-coups, pour faire face à des situations d’urgence, et sans toujours recueillir l’avis des populations et de leurs élus. Cela n’a pas été sans conséquence sur le cadre de vie des massicois.

 - Le premier et le plus évident est la réduction des espaces verts.

 - Le corollaire de cette observation est un grand changement sur les écoulements des eaux et la qualité de celles-ci.

 - Les moyens de transport sont tous générateurs de bruit.

 - Ils sont aussi producteurs de rejets dans l’atmosphère, comme beaucoup d’industries.

 - L’augmentation des déchets, comme les besoins en chauffage sont deux problèmes importants apparus avec l’accroissement de population et le nouveau mode de consommation.

D’autres associations étaient présentes avant DVAMP dans la préservation des espaces verts, et les espaces restés naturels.


DVAMP s’implique dans la réflexion et l’étude de ces différents thèmes :